BIOGRAPHIE

22102021-_18A9678ki.jpg

Le travail d’Hélène Planquelle explore l'équilibre délicat qui unit jouissance et souffrance dans notre rapport l’autre, du point de vue individuel et collectif, à travers des thèmes récurrents comme la dépendance affective, l'attachement, la vulnérabilité, l'acceptation et le rejet, la violence et les rapports de force.

Artiste autodidacte, Hélène Planquelle doit à ses études littéraires sa curiosité intellectuelle et sa soif de nouveaux savoirs. D'abord passionnée de littérature et de philosophie, elle choisit après ses classes préparatoires littéraires d'étudier la communication interculturelle et, avec le temps, se tourne vers des domaines du savoir de plus en plus divers, notamment dans le champ des sciences sociales et naturelles.

 

Conceptuel par nature bien que très figuratif, son travail puise ainsi dans un riche terreau de références philosophiques et scientifiques dans des domaines allant de l'éthique aux sciences sociales en passant par les théories de l'attachement et la psychologie évolutionniste. Mais la démarche d'Hélène Planquelle s'enracine avant tout dans la pensée éthique du philosophe français Emmanuel Lévinas, qui a notamment employé le concept de "violence originelle" pour décrire notre rapport à l'autre. L'autre, dans la vulnérabilité que révèle la nudité de son "visage", semble nous commander l'impératif premier : "tu ne tueras point", exerçant ainsi une contrainte sur notre existence sans cela souveraine. 

 

Fervente défenseuse de la figuration, le travail d'Hélène Planquelle s’enracine dans la fascination ancestrale de l'homme pour le récit. L'art n'étant pas tant une réponse qu'une certaine manière de poser les questions, ses œuvres se déploient dans l'ambiguïté, la dualité et la pluralité des sens.

 CV
 

Expositions solo

 

2022 (à venir)

Monsters of love, Atelier Nanoh (Paris, FR), novembre

 

2021 

Atelier Desnouettes (Paris, FR), février

2019

Qu'as-tu fait de ton frère ?,  YIA (Young International Artist Fair), stand n°5, du 31 octobre au 3 novembre

Original Violence, We Art From Paris (Paris,FR), mars-avril

2018
Galerie Joan Font (Paris, FR), mars
 

2017

Collectif Zamaken (Paris,FR), novembre

Place des Cordes (Paris,FR), novembre

Expositions collectives 

 

2022 

Rêve Lucide, Association Flaw, La Caserne de Paris (Paris, FR), mai 

2020

Spotlight showcase , Arch Enemy Arts , (Philadelphie, USA), mars 

Destructuralisme figuratif ,  Parc Floral de Vincennes  (Paris, FR), octobre

2019

Grateful Park , Pilotenkueche International Art Program (Leipzig, DE), août

Hungry Dungeon Friends , Kunstkraftwerk (Leipzig, DE), juillet

Féminin/Masculin, l'art se joue du genre , Galerie Lestudio  (Paris, FR), mars-avril
La caresse et le meurtre hésitent dans leurs mains , La Condamine (Paris,FR), février, (en tant que commissaire et artiste)


2018

Rapports , Les Rituelles (Paris,FR), juin-septembre
1480km , Galerie La Lalande (Paris,FR), mai
De l'ordre de l'intime , Galerie La Lalande (Paris,FR), mars

 

2017
Ropes U , Eurydice Gallery (NY, US), août-septembre

Foires & salons 

2022 

Solid'Art, Le Carreau du Temple, Paris (FR), mai 

2021

Art Shopping, Carrousel du Louvre (Paris, FR), octobre

Superfine Art Fair , LA efair, février

 

2020

Paratissima Art Fair , Magazzini Romagnoli (Bologne, IT), janvier

2019

YIA Art Fair (Paris, FR), Octobre

Festival d'art érotique de Seattle, salle d'exposition du centre de Seattle  (Seattle, États-Unis), avril

Résidences Artistique 

59 Rivoli, novembre 2019-févirer 2020, Paris, France

https://www.59rivoli.org/accueil/


Pilotenkueche International Art Program, (Leipzig, Allemagne) juillet-septembre 2019
http://westside.pilotenkueche.net/