Des plaisirs plus obscurs

Cette série de peintures à l'huile s'inspire du poème de Charles Baudelaire Les Femmes Damnées, extrait des Fleurs du mal. Le titre de la série est emprunté à la strophe suivante :